Raquel Robles

Pequeños combatientes

Great reviews following the publication in France of Pequeños combatientes. Here are just a few of them.

«Un témoignage-roman émouvant et original sur les années de dictature militaire vues par les yeux d’une enfant pleine d’imagination.» La Croix (lire la suite)
«Un récit poignant parce qu’il est à hauteur d’enfant.» L’Express (lire la suite)
«Elle réussit avec limpidité et brio à transformer l’expérience vécue en littérature.» Le Monde des livres (lire la suite)
«L’enfant solitaire qui doit découvrir et comprendre ce qu’on lui cache, c’est presque un écrivain.» Libération (lire la suite)
«Une chronique touchante d’une enfance rentrée en résistance.» Le Matricule des Anges (lire la suite)
«Haut en couleur et en tendresse.» La semaine (lire la suite)
«Cette force à supporter le drame éblouit le lecteur.» Actualitté (lire la suite)
«Raquel Robles compose un roman subtil qui transcende la gravité contextuelle pour dépeindre, avec une belle finesse littéraire, l’univers effrité de ces petits combattants.» Page des libraires, librairie Georges Talence (lire la suite)
«Un récit où tout le mystère, toute l’horreur, toutes les contradictions de cette époque composent une mélodie à la fois triste et drôle, d’une profonde beauté.» Eduardo Sacheri

Pequeños combatientes

A little girl and her younger brother, the children of militants at the time of the dictatorship of the 1970’s, invent all sorts of strategies to conceal the fact that “The Worst” has happened and that their parents have “disappeared”.

LA DIETA DE LAS MALAS NOTICIAS

Six brothers ans sisters take turns to look after their ageing mother when she begins to show bad signs of Alhzeimer.

Perder

(Alfaguara 2008). It is the poignant story – told in first-person – of a woman’s voyage into the depths of grief and alienation upon losing her five year-old son in a car crash.